Jeudi 18.01.2018

DIPLOMATIE

Navire arraisonné en Afrique du Sud: La décision de la Cour est politique avec une couverture légale et judiciaire

Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole officiel du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a qualifié, jeudi, de décision politique avec une couverture légale et judiciaire la décision de la Cour sud-africaine de renvoyer sur le fond l'affaire de saisie d'un navire transportant une cargaison de phosphates marocains. Cette décision, aux antipodes du droit international, est une "tentative destinée à perturber le processus onusien qui oeuvre pour le règlement de ce contentieux et constitue une violation flagrante des dispositions relatives à la liberté du trafic maritime", a précisé M. El Khalfi, lors d’un point de presse à l'issue de la réunion hebdomadaire à Rabat du Conseil de gouvernement. Elle constitue également "un développement dangereux et sans précédent avec une dimension politique", a-t-il dénoncé, tout en réaffirmant que le Maroc était persuadé de la force et de la pertinence de son dossier juridique, étant donné que les investissements enregistrés au niveau des provinces du Sud, en ce qui concerne les phosphates, sont effectués dans le cadre du droit international et des dispositions de la souveraineté nationale.

Navire arraisonné en Afrique du Sud: La décision de la Cour est politique avec une couverture légale et judiciaire